Bienvenue -> Bacula Enterprise Edition pour la restauration de données -> Fonctionnalités de sauvegarde et restauration de Bacula Enterprise Edition pour les entreprises

Fonctionnalités de sauvegarde et restauration de Bacula Enterprise Edition pour les entreprises

Bacula Enterprise intègre les fonctionnalités intrinsèques de projet Bacula communataire avec des technologies avancées pour en faire un outil de sauvegarde et de restauration parmi les plus puissants et les plus stables dans le monde de l’entreprise.

Télécharger la version d’essai
Télécharger le livre blanc « restauration après désastre et haute disponibilité »

Résumé des principales fonctionnalités

  • Outil SAN Shared Storage*
  • Outil Oracle*
  • Outil SAP*
  • Outil SAP HANA*
  • Outil MySQL*
  • Outil PostgreSQL*
  • Outil Delta*
  • Accélérateur de sauvegardes incrémentales pour NetApp*
  • BWeb Management Suite pour configurer, déployer, analyser et gérer votre infrastructure de sauvegarde et restauration
  • Sauvegarde initiée par le client*
  • Relance des jobs incomplets
  • Arrêt / relance des jobs
  • Limitation de la bande passante
  • Sauvegarde systématique d’un fichier
  • Sauvegarde de clients de tous types garantissant que tous les attributs des fichiers soient correctement sauvegardés et restaurés
  • Support des sauvegardes et restaurations multi-volumes
  • Base de données SQL standard complète contenant toutes les méta-données des fichiers sauvegardés. Ceci permet la vue en ligne des fichiers sauvegardés sur quelconque volume et des fonctions avancées de reporting
  • Élagage automatique de la base de données (suppression des enregistrements obsolètes) simplifiant l’administration de la base de données et des fonctions avancées de reporting
  • Compatibilité avec les bases de données SQL les plus populaires. Les plugins actuels existent pour MySQL, MSSQL*, Oracle, et PostgreSQL
  • Ordonnanceur interne pour le déclenchement des jobs
  • Implémentation multi-threads
  • Chaque file Daemon dispose d’une configuration spécifique complète
  • Support à long terme de Bacula Enterprise Edition 8.0 – au minimum 4 ans
  • De multiples jobs peuvent lire simultanément un même volume disque
  • Améliorations des Virtual Full
  • Support prédictif avec le script « bsys-alert »
  • Support des snapshots de point de montage Windows
  • Amélioration de l’interruption des jobs durant le despool
  • Diminution des risques de conflits de verrou sur le Storage Daemon

Fonctionnalités plus détaillées

#
Contrôle des jobs :
  • Sauvegarde et restauration réseau avec un director centralisé
  • Ordonnanceur interne pour l’exécution automatique des jobs
  • Déclenchement de multiples jobs au même moment
  • Possibilité d’avoir un job à la fois ou de multiples jobs simultanément (parfois appelé multiplexage)
  • Séquencement des jobs par priorité
  • Interface graphique (Bacula Administration Tool aussi connu sous le nom de BAT)

 

#
Fonctionnalités de restauration de données :
  • Options de restauration disponibles durant la configuration pour tous les plugins permettant une amélioration de la fiabilité des restaurations
  • Restauration d’un ou plusieurs fichiers par sélection interactive pour la sauvegarde la plus récente ou à une date donnée
  • Restauration d’un système complet à partir d’un serveur vierge. La restauration des systèmes Linux et Solaris est quasi automatique
  • Listing et restauration de fichiers via des outils autonomes bls et bextract. Ces fonctions garantissent une restauration même quand Bacula ou son catalogue sont indisponibles. La méthode recommandée pour les restaurations reste l’utilisation d’une console. Ces programmes sont prévus pour être utilisés en dernier recours
  • Possibilité de restaurer le catalogue rapidement grâce au fichier bootstrap (préalablement sauvegardé)
  • Possibilité de recréer le catalogue en parcourant l’ensemble des volumes avec le programme autonome bscan

 

#
Gestion avancée des volumes et des pools :
  • L’étiquetage des volumes prévient tout écrasement de données accidentel (du moins par Bacula). Bacula Enterprise Edition supporte également les labels IBM / ANSI qui sont reconnus par de nombreux logiciels de gestion de bandes
  • Un nombre quelconque de jobs et de clients peuvent être sauvegardés sur un même volume. I.e. vous pouvez sauvegarder et restaurer des machines Linux, Unix, Solaris et Windows sur un même volume. Vous pouvez aussi sauvegarder des jobs à différents moment sur un même volume
  • Sauvegardes multi-volumes : quand un volume est plein, Bacula en requiert un nouveau et poursuit la sauvegarde
  • Gestion avancée des pools et des volumes pour une meilleure utilisation des volumes dans les robots (par exemple: mensuel, hebdomadaire, journalier ou dédié à un client, etc.)
  • Format des volumes indépendant de la machine. Les clients Linux, Solaris et Windows peuvent tous être sauvegardés sur un même volume
  • Gestion flexible des messages pour que chaque composant retourne automatiquement au director les informations qui permettront le reporting et l’envoi automatique de mail
  • Gestion de l’écriture sur disque (spooling) durant la sauvegarde avec une écriture finale sur bandes à partir des zones tampons. Ce processus permet de prolonger la durée de vie des lecteurs en évitant les phénomènes de « shoe shine » (arrêt / reprise de l’écriture sur bandes)
#
État de l’art sur la sécurité :
  • Chiffrement des données (AES 128, AES192, AES256 ou blowfish) et algorithme de hachage
  • Système de fichiers chiffré pour Windows (EFS)
  • Vérification de la fiabilité des données sauvegardées ou détection du phénomène de « Silent Data Corruption »*
  • Vérification de fichiers préalablement sauvegardés permettant des fonctions de détection du type « Tripwire » (intrusion non autorisée)
  • Authentification par mot de passe CRAM-MD5 entre les différents composants (daemons)
  • Communication TLS (SSL) configurable entre chaque composant
  • Chiffrement des données sur le Client configurable par client
  • Signatures MD5 ou SHA1 calculées pour chaque fichier sauvegardé si demandé

 

#
Catalogue SQL :
  • La base de données du catalogue tient à jour l’ensemble des méta-données dont notamment les volumes, les pools, les jobs, les fichiers sauvegardés
  • Les bases de données PostgreSQL, MySQL et SQLite peuvent accueillir le catalogue
  • Requêtes étendues pour les bases de données PostgreSQL, MySQL et SQLite

 

#
Support avancé de la plupart des dispositifs de stockage :
  • Support des robotiques par l’utilisation d’un script qui permet virtuellement l’interconnexion avec n’importe quelle librairie de sauvegarde. Un script pour mtx est fourni
  • Support des code-barres : labellisation automatique des bandes* à partir des code-barres
  • Support automatique de multiple magasins de bandes que ce soit pour les code-barres ou pour la lecture/écriture sur bandes
  • Chaque bloc de données (64kilo-octets environ) contient une somme de contrôle

 

#
Autres :
  • Implémentation multi-threads
  • Chaque composant dispose de sa propre configuration évolutive et complète
  • Reporting des storages daemons
  • L’interface Console avec le director permet le contrôle total
  • Sauvegarde et restauration bas-niveau des disques. La restauration s’effectue impérativement sur le même périphérique

Pour aller plus loin :

* Liens en Anglais