”Vous savez, lorsque vous avez 2 To de données à sauvegarder et après 1,8 To prises en compte, les sauvegardes échouent pour une raison quelconque, avec Bacula, vous n’avez pas à recommencer. Ça change la vie ! C’est une fonctionnalité que toute solution de sauvegarde devrait avoir”  Charles Véret, architecte de système et réseau chez VINCI Concessions

Le Défi

Charles Véret, de VINCI Concessions, a commencé à utiliser la version communautaire de Bacula il y a une dizaine d’années, alors qu’il travaillait pour une autre filiale de VINCI, VINCI Construction. «Notre utilisation de Bacula a commencé quand nous avions quelqu’un sur l’un de nos sites en Afrique, qui, à l’époque, utilisait de simples scripts pour sauvegarder les données de nos serveurs sur bande. Un jour, une de nos équipes informatiques locales nous a demandé de restaurer certaines de ses données des trois jours précédents. Nous avons donc demandé à ce département la bande avec la date exacte, dans le but de les aider tout au long du processus de restauration. Mais en retour, on nous a dit « mais j’utilise la même bande tous les jours ! ». Nous avons ensuite pris la décision de mettre en œuvre une politique de sauvegarde à l’échelle de l’entreprise parallèlement à une solution de sauvegarde complète », a déclaré Charles Véret, architecte de système et réseau chez VINCI Concessions.

«La solution que nous recherchions devait fournir une sauvegarde résiliente et fiable à laquelle nous pouvions vraiment faire confiance. Elle devait être capable de contrôler les labels des  bandes, de vérifier que les données qui s’y trouvent sont correctes et que les fichiers sont valides et fiables à 100% », a déclaré Charles.

« J’ai fait des recherches et j’ai d’abord trouvé Amanda, qui semblait être obsolète et pas très facile à gérer. Ensuite, j’ai trouvé la version communautaire de Bacula et nous avons eu beaucoup de succès en l’utilisant», a déclaré Charles. Lorsque je suis passé de VINCI Construction à VINCI Concessions, qui appartiennent tous deux au groupe VINCI, j’y ai naturellement implémenté Bacula, car j’en connaissais le bon fonctionnement et les qualités», a déclaré Charles.

«À mesure que notre data center grandissait, la fiabilité était l’une des principales contraintes à garantir. Lorsque vous restaurez un fichier, vous devez vous assurer que ce qui est restauré correspond exactement à ce qui avait été sauvegardé auparavant. Il était donc prioritaire de choisir une solution fiable. Nous voulions, par exemple, mettre en place les meilleures pratiques afin que les employés ne puissent pas effacer accidentellement les bandes. Nous avions besoin d’un support pour les plate-formes Windows comme pour Linux,  qui est notre principal système d’exploitation », a déclaré Charles.

«Nous devions aussi conserver les sauvegardes plus longtemps et également obtenir un support technique de qualité. Pour toutes ces raisons et la demande croissante de notre data center, nous avons examiné d’autres solutions de sauvegarde. Nous avons demandé à certaines des autres filiales de VINCI si elles étaient satisfaites des solutions de sauvegarde qu’elles utilisent, telles que Veeam, Spectrum Protect et Arcserve. La réponse a été catégorique : « non ! ». Cela m’a donné la conviction de continuer avec Bacula et de passer à la version Enterprise, car je lui faisais confiance et savais à quel point tous ses modules fonctionnaient : je n’ai jamais perdu de sauvegarde ni perdu de fichier avec Bacula. Cela fonctionne, tout simplement », a déclaré Charles.

La solution

VINCI Concessions est passée à Bacula Enterprise Edition en tant que solution de sauvegarde et de récupération de données. « Quand vous utilisez quelque chose pendant dix ans et que vous apprenez qu’il existe une très bonne entreprise derrière qui offre un support d’excellente  qualité, alors ce n’est pas une décision difficile à prendre », a déclaré Charles.

« Auparavant, nous avions des bandes nommées lundi, mardi, etc. et nous n’avions qu’une semaine comme période de conservation. Alors qu’avec Bacula, nous avons pu facilement prolonger notre période de rétention. Cela a été très rassurant pour nous. C’était un grand soulagement d’avoir une solution de sauvegarde qui offre davantage de fonctions,  qui nous permet d’augmenter le temps de rétention avec une  fiabilité sans faille», a déclaré Charles.

Il a suffi d’un jour à VINCI Concessions pour passer de la version communautaire de Bacula  à la version « Enterprise Edition », puis un autre jour pour vérifier que tout fonctionnait parfaitement. « Ensuite, nous avons déployé tous les nouveaux file daemons dans notre environnement informatique et c’est tout », a déclaré Charles. « En tant que processus, c’était assez simple et direct. Un spécialiste de Bacula Systems nous a aidés, ce qui a été très efficace pour assurer un déploiement sans problème.

«La manipulation de bandes peut être très coûteuse, en raison de tous les processus impliqués, tels qu’une personne qui s’occupe des robots de la bande, change les bandes et se charge de les envoyer hors-site. Nous trouvions cela inefficace et nous utilsons donc davantage du stockage de haute performance pour des raisons de performance et fonctionnalités ».
« Nous avons un environnement informatique complexe en termes d’applications différentes, avec de nombreuses versions de Linux, Windows et diverses bases de données telles que PostgreSQL, MySQL, MSSQL Oracle et MariaDB», a déclaré Charles.

Le résultat

À chaque fois que nous en avions besoin, nous pouvions toujours récupérer nos données, grâce à Bacula », a déclaré Charles. Mais qu’en est-il de la performance ? « Nous ne faisons que de la sauvegarde de disque. Nous avons deux storage deamons dont l’un sur un autre site physique et nous effectuons des copies de sauvegarde d’un site à un autre et c’est assez rapide. Nous utilisons les meilleurs disques que nous puissions obtenir, dans un environnement entièrement composé de disques de notre département informatique principal. Mais sur nos sites distants, qui utilisent encore des bandes, par exemple, la restauration de ces données est également rapide. En effet, avec Bacula Enterprise, toutes les bandes sont indexées et vous pouvez accéder directement au secteur approprié pour restaurer uniquement les données dont vous avez besoin. C’est donc très rapide et cela peut être vraiment utile dans une situation critique. C’est un avantage de Bacula par rapport à de nombreuses autres solutions que j’ai testées et qui fonctionnent trop lentement, en particulier sur Linux », a déclaré Charles.

« Notre fenêtre de sauvegarde normale est de 21h à 22h30. De plus, une fois par semaine, nous effectuons des sauvegardes complètes de chaque serveur. La sauvegarde virtuelle est une fonctionnalité intéressante de Bacula que je n’avais jamais vue auparavant et qui nous a vraiment aidés à soulager certains serveurs », a déclaré Charles.

« Un autre aspect de Bacula que je n’ai jamais vu avec une autre solution de sauvegarde est que, si un travail de sauvegarde a échoué pour une raison quelconque, vous pouvez simplement rappeler la commande et redémarrer ce travail là où il a échoué », a déclaré Charles. «  Vous savez, lorsque vous avez 2 To de données à sauvegarder et après 1,8 To prises en comptes, les sauvegardes échouent pour une raison quelconque, avec Bacula, vous n’avez pas à recommencer. Ça change la vie ! Franchement, c’est une fonctionnalité que toute solution de sauvegarde devrait avoir », a déclaré Charles.

« Nous cherchons maintenant à augmenter nos volumes de production de données. Nous devrons donc probablement commencer à utiliser la fonction « Progressive Virtual Full » de Bacula car certains serveurs ici hébergent d’énormes quantités de données avec une forte croissance ! Ce volume de données toujours plus important nécessitera l’usage de stratégies de sauvegardes sophistiquées et nous sommes convaincus que Bacula dispose des outils et des fonctionnalités nécessaires pour répondre à ces configurations avancées comme à nos autres besoins spécifiques », a déclaré Charles.

« Bacula Systems nous apporte un support formidable. Nous avons eu très peu de problèmes avec Bacula Enterprise et, lorsque cela a été le cas, tous les problèmes rencontrés ont été résolus en deux ou trois jours au plus. C’est génial ! » Dit Charles.

« Si un administrateur système connaît, même légèrement, Linux ou Unix, Bacula est tout à fait à sa portée et lui offre la possibilité d’effectuer des sauvegardes professionnelles de toutes ses données à un coût abordable. Et avec tous les problèmes mondiaux liés à la cybersécurité et aux autres risques auxquels sont confrontés les départements informatiques d’aujourd’hui, il s’agit d’un besoin essentiel pour les entreprises », a déclaré Charles.